Le CPR aujourd'hui

En 1888 Van Horne avait succédé à George Stephen à la présidence du CPR. Il laissa son poste en 1899 à William Saughnessy pour prendre la position plus honorifique de président du Conseil d'administration. Il mourut à Montréal en 1915, à l'âge de 72 ans. Un train funéraire spécial, décoré par plus d'un kilomètre de draperies, conduisit sa dépouille à Joliette, Illinois, sa ville natale.

Au moins ne connut-il pas, lui qui avait tant fait pour le plaisir des passagers, le déclin du trafic voyageurs qui, au Canada comme ailleurs, suivit l'avènement de la voiture après la deuxième guerre mondiale.

Pourtant le trafic marchandises se développait, et d'autres compagnies, privées bien sûr, se lancèrent dans la construction de nouvelles lignes transcontinentales : dès 1886 le Canadian Northern Railway entreprit la construction d'une ligne entre le Lac Supérieur et Vancouver via Edmonton et le col Yellowhead. Puis, en 1903, le Grand Trunk Pacific démarra la construction d'une ligne entre Winnipeg et Prince Rupert, toujours par le col Yellowhead. Après la guerre de 1914-18, le gouvernement constitua une compagnie nationalisée, le Canadian National Railways Company - bien vite appelée CN, Canadian National - par l'achat du Canadian Northern puis du Grand Trunk Pacific.

Le CN et le CPR, qui était devenu en 1968 CP Rail, sont maintenant des compagnies concurrentes - il est très curieux de voir les prouesses que les constructeurs du CN ont dû réaliser, en particulier dans la vallée de la Fraser, pour que les deux lignes ne soient jamais sur la même rive ! Elles opèrent essentiellement des trains de marchandises, au Canada bien sûr mais également aux États-Unis. Il reste, en dehors des dessertes urbaines, un certain trafic de voyageurs, exploité par la Compagnie nationale VIA qui fait circuler ses trains tant sur les voies CN que CPR.

Et il y a le Rocky Mountaineer. Exploité par une compagnie privée, c'est un merveilleux train, qui, en deux jours, parcourt les 1000 km entre Calgary et Vancouver, avec une étape à Kamloops. Pour le plus grand bonheur des touristes.

Cliquez

Cliquez

Sources bibliographiques

- Pierre Berton, The National Dream, McClelland and Stewart Inc. Toronto, 1970

- Pierre Berton, The Last Spike, McClelland and Stewart Inc. Toronto, 1971

- E. J. Hart, Trains, Peaks & Tourists, EJH Literary Entreprises Ltd., Banff, 2000

- Guide Michelin, Canada, Québec, 1991

- David J. Mitchell, All Aboard !, Douglas & McIntyre, Vancouver, 1995

- Graeme Pole, The Spiral Tunnels, Altitude Publishing Canada Ltd, Canmore, 1995

- Ralph Wilson, The Line, Canadian Pacific Railway, Calgary, 1998

19        Pages  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18