Craigellachie

Lorsqu'il fut sûr d'avoir obtenu l'argent qui permettrait au CPR de terminer la ligne, George Stephen s'empressa de télégraphier la bonne nouvelle à son cousin et associé Donald Smith. Stephen et Smith étaient tous deux originaires du même clan écossais : comme il fallait utiliser un langage codé, Stephen utilisa le cri de ralliement du clan, "Stand fast, Craigellachie !"

Alors, quand le 7 novembre 1885, les équipes de Onderdonk venant de l'ouest, et celles de James Ross qui venaient de l'est, se rejoignirent dans la descente du col de l'Aigle, on baptisa tout naturellement le point de rencontre Craigellachie. Bien sûr, il y eut une cérémonie, mais, suivant les instructions de Van Horne,

Cliquez sur l'image
très simple, sans apparat, sans golden spike, un vulgaire crampon en acier fit l'affaire. Que le vieux Chef Macdonald eut d'ailleurs quelque difficulté à enfoncer. On demanda à Van Horne

de faire un discours : il s'exécuta, en quinze mots : "All I can say is that the work has been done well in every way" (Tout ce que je peux dire c'est que le travail a été bien fait dans tous ses aspects).

Difficile de faire plus sobre pour qualifier une formidable aventure.

La ligne était donc terminée, avec quatre ans de retard par rapport à la promesse faite à la Colombie-Britannique mais six ans d'avance par rapport à l'engagement de Van Horne [n'est-il pas curieux de constater que ceux qui construisirent cette ligne qui fit le Canada, les Van Horne, Rogers, Onderdonk, Ross, étaient des Américains ? Dont beaucoup d'ailleurs s'établirent définitivement au Canada et devinrent des Canadiens convaincus : Van Horne, par exemple, prit la nationalité canadienne en 1894 et fut fait chevalier par la reine Victoria...]

Il fallait rentabiliser la ligne aussi vite que possible : le premier envoi de marchandises, 40 fûts de pétrole, quitta Halifax le 9 octobre 1885 pour arriver à Port Moody (Vancouver) le 22 novembre. Quant au premier train de voyageurs, il atteignit Port Moody le 4 juillet 1886, 139 heures après avoir quitté Montréal. Sir John Macdonald et son épouse Lady Agnes inaugurèrent officiellement

Cliquez sur l'image
la ligne cinq jours plus tard : enthousiasmée par la beauté des paysages, Lady Agnes fit toute la traversée des Rocheuses juchée sur le pare buffle de la locomotive ; Sir John, lui, préféra admirer le paysage depuis le wagon-bar...

15        Pages  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  16  17  18  19